Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Vert - Férie 20 octobre 2014 - Sainte Adeline
Vous êtes ici: Les méditations » Le Royaume de Dieu
 

Vie Chrétienne

Le Royaume de Dieu

Saint Luc 17, 20-25

Comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il leur répondit : « Le règne de Dieu ne vient pas d’une manière visible. On ne dira pas : ’Le voilà, il est ici !’ ou bien : ’Il est là !’ En effet, voilà que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Et il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : ’Le voilà, il est ici ! il est là !’ N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son Jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. »

Prière d’introduction Seigneur, je crois que tu es ici présent et, d’une façon particulière, présent dans mon âme. Je te rends grâce pour le don de ta présence. Je te loue et je t’adore. Pendant ces quelques moments de prière, aide-moi à mieux entendre cette voix intérieure au fond de mon cœur. Donne-moi la force de répondre à ton amour et à ta grâce comme tu le souhaites.

Demande Seigneur, aide-moi à reconnaître ta voix.

Points de réflexion

1. Un manque de foi. Est-ce que les Pharisiens cherchaient vraiment à apprendre du Christ quand viendrait le royaume de Dieu ? Ne sont-ils pas venus plutôt pour défier son enseignement sur le Royaume ? Ils ne sont pas approchés de Jésus Christ pour chercher la vérité. Tout ce qui les intéressait c’était de montrer que Jésus était un imposteur. Ils ont saisi cette occasion où Jésus parlait du royaume de Dieu. Plusieurs fois, il avait dit que le Royaume était déjà présent. Les Pharisiens pensaient que Jésus affabulait : il n’y avait pas de roi à Jérusalem et le peuple continuait à payer des impôts au Romains. Ils étaient persuadés que l’établissement du Royaume de Dieu signifiait que le Messie régnerait sur le plus grand royaume du monde, Israël.

2. Des cœurs fermés. Ces Pharisiens avaient entendu parler des nombreux miracles opérés par le Seigneur. Peut-être même en avaient-ils été les témoins. Pourtant, ils l’ont approché pour le discréditer. Cela ne les intéressait pas de découvrir la volonté de Dieu. Ils n’ont pas voulu apprendre car ils avaient fermé leurs cœurs à la foi. Ils ont refusé l’évidence même des miracles et ils ont fermé leurs oreilles aux enseignements de Jésus. Ils ont laissé leurs cœurs s’endurcir. En raison de leur manque de foi, ils n’ont pas reconnu la personne divine du Christ, ni sa réponse : " le règne de Dieu est au milieu de vous. "

3. La foi mène à l’amour et au bonheur. Les Pharisiens cherchaient ce que nous recherchons tous : le bonheur. Ils ne sont pas venus demander au Christ le don de la foi afin de voir le Royaume. Leurs cœurs étaient la terre dure et froide où la graine de la grâce ne peut pas porter du fruit. Ils avaient entendu et ils avaient vu, mais ils ont refusé de croire. Puisqu’ils ont refusé de croire en Jésus, ils se sont éloignés de lui sans découvrir le bonheur. C’est une tragédie terrible qui se répète tout au long de l’histoire du monde. L’homme se tient en présence de son Créateur et ne veut pas s’ouvrir à la réalité de la grâce de Dieu. Le bonheur qu’ils cherchent, le repos que leurs cœurs désirent était à leur portée mais ils n’ont pas reconnu le don qui leur était offert. Ils ont refusé la foi qui les aurait menés à l’amour. Pour finir, ils ont refusé le don de l’amour.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je sais que toi seul peut satisfaire les aspirations de mon cœur. Parfois j’agis bêtement en choisissant des créatures au lieu du Créateur. En effet, il m’arrive de croire que je suis l’artisan de mon bonheur et que je peux l’atteindre tout seul. Naturellement ce n’est pas vrai. Un seul chemin mène au bonheur en ce monde et dans le monde à venir et c’est toi. Seigneur, prends mon cœur que je puisse toujours t’aimer par-dessus tout.

Résolution Je prendrai quelques minutes à la fin de la journée pour voir si mon cœur est centré sur le Christ et sa volonté ou sur moi et mes désirs égocentriques. Je renouvellerai mon attachement total à Jésus.



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales