Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 octobre 2017 - Saint Luc
Vous êtes ici: La mort et l’au-delà » Judas est-il en enfer ?
 

Questions Essentielles

Judas est-il en enfer ?

Nous ne connaissons pas le destin de Judas.
Jésus, en parlant de lui, dit à un certain moment : « Il aurait mieux valu pour cet homme de ne jamais être né ! » (Mt 26,24), mais cela ne veut pas dire que Judas soit en enfer. Jésus ne l’a jamais dit. L’Église non plus.

En vingt siècles d’histoire, l’Église a déclaré de très nombreux saints, mais n’a jamais donné le nom d’un seul damné. Pour pouvoir affirmer la condamnation éternelle d’une personne, il faudrait se placer en juge suprême... C’est pourquoi ni l’Église, ni aucun homme ne peut condamner une personne, même si celle-ci a commis dans sa vie tous les plus graves péchés possibles.

L’important, pour nous, c’est de bien comprendre quel a été le péché de Judas. Car sa faute n’a pas été seulement de trahir Jésus... en fait, l’Évangile nous dit que pratiquement tous les disciples, sous le coup de la peur, se sont enfuit et l’ont abandonné. Quant à Pierre, il l’a même renié. Au cours du dernier repas, Pierre avait dit à Jésus : « Dussé-je mourir avec toi, non, je ne te renierai pas. » (Mt 26,35) Et pourtant, malgré cette promesse, que fait-il quelques heures plus tard ? L’Évangile nous raconte qu’il renie trois fois le Seigneur. (Mt 26,69-75)

Quelle est la différence entre Pierre et Judas ? Pourquoi le premier est devenu le premier Pape et à même été déclaré saint par l’Eglise, alors que, à propos du second, le Christ dit qu’il aurait mieux valu qu’il ne soit pas né ?

Il est vrai que son péché était plus grave. Pierre avait eu peur. Judas avait délibérément vendu le Christ, au prix de 30 pièces d’argent. Le prix d’un esclave en ce temps là. Mais ce n’est pas la raison pour laquelle la trahison de Judas est passée dans l’histoire comme le plus grave des péchés. En fait, Pierre, après avoir « pleuré amèrement », se repent. Et après la résurrection, il devient l’annonciateur de l’Évangile que l’on connaît jusqu’à donner finalement sa vie. Que fait Judas, au contraire ? Il éprouve un certain remord. Sa conscience ne le laisse pas tranquille. Mais au lieu de se repentir, il préfère aller se suicider.

Pierre montre qu’il croit dans la miséricorde infinie de Jésus. En revanche, Judas se pend parce qu’il ne croit pas que sa faute puisse être pardonnée. Et c’est cela le péché impardonnable de Judas.

Le drame de Judas, c’est qu’il aurait pu être Saint Judas.



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales