Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 août 2017 - Saint Pie X
Vous êtes ici: Temps liturgiques » La couronne de l’Avent, le sapin, la crèche, le Père Noël...Quelles significations et quels rapports avec la Foi ?
 

Questions Essentielles

La couronne de l’Avent, le sapin, la crèche, le Père Noël...Quelles significations et quels rapports avec la Foi ?

La courronne de l’Avent

Il semble que les premières couronnes de l’avent soient apparues au nord de l’Allemagne au 16ième siècle, pour préparer les chrétiens à la fête de Noël qui allait venir dans quatre semaines. En Suède la couronne est réservée pour la St Lucie le 13 décembre.

Cette couronne est faite de branchages de pin arbre toujours vert pour signifier la vie. Elle est nouée par un ruban rouge et ornée de pommes de pins.

La couronne est un ancien symbole aux significations multiples. Les couronnes rondes évoquent le soleil et annoncent son retour. La couronne est un cercle qui rappelle que le temps des fêtes nous revient à chaque année. Il symbolise aussi que Jésus va revenir, que l’Avent n’est donc pas seulement l’attente avant Noël, mais aussi bien l’attente du Retour du Christ.

La couronne de l’Avent peut être placée sur une table avec quatre bougies ou sur la porte d’entrée de la maison.

Les quatres bougies de l’Avent

Les quatre bougies allumées sont le symbole de la lumière de Noël qui approche et qui apporte l’espoir et la paix. Chaque dimanche de l’Avent, on en allume une de plus. Plus la fête approche, plus il y a de lumière. C’est un pasteur luthérien allemand, après la première guerre mondiale, qui a pris l’initiative de placer les bougies allumées sur la couronne.

Ces bougies symbolisent les grandes étapes du salut avant la venue du messie.

- La première est le symbole du pardon accordé à Adam et Ève

- La deuxième est le symbole de la foi d’Abraham et des patriarches qui croient au don de la terre promise

- La troisième est le symbole de la joie de David dont la lignée ne s’arrêtera pas. Elle témoigne de l’alliance avec Dieu

- La quatrième est le symbole de l’enseignement des prophètes qui annoncent un règne de justice et de paix

Actuellement pour la messe dans les églises catholiques, pendant l’Avent on allume progressivement les quatre bougies, mais le symbolisme des étapes du salut n’est pas exprimé.

Le sapin de Noël

Dès le XIe siècle des sapins sont installés pour Noël sous le porche et dans les églises. Le sapin est un arbre qui garde sa verdure en hiver. Cet arbre est le symbole de la vie au cœur de l’hiver.

"L’arbre de Noël" décoré (ou arbre du Christ) apparaît en Alsace en 1521. On l’installe dans les maisons pour les fêtes de Noël

En 1560, les protestants, réticents pour représenter la nativité par une crèche comme les catholiques, préfèrent le sapin de Noël, arbre qui symbolise l’arbre de vie du paradis d’Adam et Ève. Le sapin de Noël se répand dans les pays protestants en Allemagne et en Scandinavie.

Au XVIIème siècle, il commence à être illuminé avec des petites bougies. Les flammes évoquent la lumière que Jésus venant dans le monde apporte à tous les hommes. Une étoile au sommet de l’arbre rappelle l’étoile de Bethléem qui brille dans la nuit.

En France, l’arbre de Noël fut introduit à Versailles en 1738 (peut-être en 1837) et la coutume se développa au milieu du XIX e siècle et se généralisa après la guerre de 1870.

En Italie, Le sapin de Noël se fait le 08 décembre par tradition (un jour férié en Italie).

Alors que nous avons tendance à considérer le sapin de Noël comme un symbole païen, il est souhaitable de prendre conscience des aspects chrétiens de l’arbre de Noël illuminé : le Christ nous apporte la vie et éclaire notre existence. La coutume du sapin de Noël résulte de la combinaison de deux symboles chretiens du Moyen-Age : la lumière de Noël et l’arbre du Paradis.

Le Père Noël

C’est l’évêque St Nicolas qui a inspiré l’image du père Noël. St Nicolas, qui était fêté le 6 décembre, était représenté avec une longue barbe blanche et un costume rouge. Il voyageait dans un traîneau tiré par des rênes et apportait des cadeaux aux enfants. Mais il était accompagne du " père fouettard". Il a été importé aux États-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands ou hollandais. Il s’est transformé en un père Noël plus convivial.

En 1821, un pasteur américain Clément Clarke Moore écrivit un conte de Noël où apparaît le père Noël. En 1931, la figure du père Noël fut popularisée par une image publicitaire de Coca-Cola : une figurine sympathique, un air jovial et une attitude débonnaire. Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision. Elle a traversé l’Atlantique avec les soldats américains de la seconde guerre mondiale. Certains enfants écrivent une lettre au Père Noël pour lui indiquer ce qu’ils désirent comme cadeaux.

La popularité du Père Noël, qui a contribué à laïciser la fête de Noël, a suscité un mouvement de protestation de la part des catholiques. Certaines manifestations allèrent même jusqu’à brûler l’effigie du Père Noël. En effet la nuit du 24 décembre est celle de l’enfant Jésus qui lui aussi donnait des cadeaux aux enfants. Actuellement très peu de parent chrétien disent à leurs enfants que c’est Jésus qui apporte les cadeaux.

La crèche

Le mot "crèche" désigne une mangeoire pour les animaux. Selon l’évangile de Luc (2/7), Marie a déposé l’enfant Jésus dans la crèche de l’étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Par extension, le mot crèche désigne l’étable ou la grotte ou est né Jésus.

La crèche, comme reproduction de l’étable, est apparue en Italie au XV e siècle. Les personnages sont ceux qui figurent dans les évangiles : Marie, Joseph, l’enfant Jésus, les bergers avec leurs moutons. La tradition, à la suite de l’évangile apocryphe du Pseudo-Matthieu (6e ou 7e siècle), y a ajouté l’âne et le bœuf. Au moment de l’Épiphanie, on y introduit les Rois mages. Les crèches d’église se répandent au XVI e et les crèches familiales au XVIII e. Au XIX e et XX e siècle, les santons de Provence sont venus enrichir le nombre des personnages traditionnels.

La crèche nous aide à vivre le sens de la fête de Noël en nous montrant que Dieu a pris notre condition humaine et comment à voulu naître le fils de Dieu. La crèche peut être l’occasion de prier en famille pendant le temps de Noël et de passer dans une église avec les enfants pour voir la crèche et se recueillir devant elle.



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales